DER BAU

« Je ne veux pas me vanter d’avoir élaboré sciemment ce stratagème, c’est simplement le vestige d’un de mes nombreuses et vaines tentatives pour construire, mais il m’a paru finalement avantageux de ne pas combler ce trou. Certes, il y a des ruses si subtiles qu’elles se détruisent elles-mêmes, je le sais mieux que quiconque, par ailleurs il est assurément téméraire d’attirer l’attention, par le biais de ce trou, sur le fait qu’il peut exister ici quelque chose qui vaut la peine d’être creusé. »

Der Bau, le terrier, est un récit inachevé de Franz Kafka, écrit six mois avant sa mort en 1924. Un architecte, mi-homme/mi-taupe, décompose le labyrinthe créé par le martelage de son propre front.

(d’après la traduction de l’allemand par Catherine Billmann, Actes sud).       ◊exposition  →

Der Bau, vue de l’exposition.

Simon Boudvin, ASPHALTES 02.

Simon Boudvin, VERRE 01, 2011.

Simon Boudvin, PYLONE 02, 2009.

Simon Boudvin, TECTOEDRES 02 (SEMT-Saint-Denis), 2012, poussière de gravats, collectée et tamisée sur le site de SEMT-Pielstick à Saint-Denis, saupoudrée sur les plaques reproduisant les parcelles au 1:100.

Simon Boudvin, TECTOEDRES 02.

Lucas Biberson et Guillaume Henry, 1-FR-7234087, 2012, logement collectif pour poules.

L. Biberson – G. Henry.

 

Advertisements